AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les oeuvres complètes de Nuno Oliveira

Aller en bas 
AuteurMessage
Chou
Ne fais qu' un avec son cheval.
Ne fais qu' un avec son cheval.
avatar

Féminin Messages : 2460
Date d'inscription : 30/04/2011
Age : 106
Localisation : Dans le monde du chocolat
Emploi/loisirs : Lycéenne/Equitation
Humeur : Sadique =)

MessageSujet: Les oeuvres complètes de Nuno Oliveira   Sam 19 Jan - 16:26

Bonjour,
Hé oui les livres font leurs apparitions! Razz
N'hésitez pas à nous présenter des livres sur les chevaux, qui vous ont plus =).
Je commence avec les oeuvres complètent de Nuno Oliveira.

Spoiler:
 

*Résumé:Réédition des oeuvres complètes du maître Nuno Oliveira, initialement éditées par les Éditions Crépin Leblond dans les années 1970 à 1980 : Réflexions sur l'art équestre, Principes classiques de l'art de dresser les chevaux, Propos d'un vieil écuyer aux jeunes cavaliers, Souvenirs d'un écuyer portugais, Notes sur l'enseignement de Nuno Oliveira, Les chevaux et leurs cavaliers.

En plus des dessins de Jean-Louis Sauvât, ce livre renferme plus d'une vingtaine de pages de textes inédits (notes, réflexions, conférences) sur des sujets peu ou pas abordés par le maître dans ses livres les plus connus.

*Infos sur le Maître: Nuno Oliveira (1925-1989) est LE maître (équestre) du XXe siècle. Il considérait l'équitation comme un art plus que comme un sport, et c'est en artiste qu'il façonnait chaque cheval comme un sculpteur crée son oeuvre. Tous ceux qui l'ont connu assurent qu'un cheval changeait d'apparence dès qu'il se mettait en selle. Il tirait de chacun le meilleur, assurant qu'une fois la technique acquise, c'est avec son coeur qu'il fallait monter à cheval.

*Avis: Je suis à la moitié du livre e je peux vous dire que c'est "du lourd"! Tous ces termes très techniques, cette manière d'écrire, cet avis tranché... Bref' un bonheur! Pour pouvoir le comprendre (enfin essayer x) ), il faut être vraiment de dans dans un endroit calme. Attention il n'est pas à la portée de tout le monde, ne le lisez pas si vous commencez l'équitation, il nécessite un minimum de connaissances et de pratiques (il n'y a qu'à voir les extraits!).

*Extraits:
LA POSITION DU CAVALIER
Seul le cavalier qui possède une bonne position peut obtenir du cheval un travail correct.
La position du cavalier sera d'autant meilleure qu'il sera plus assis, le buste grandi et décontracté, les jambes bien descendues et adhérant moelleusement au cheval, sans le serrer.
Le cavalier qui n'est pas dans sa selle, souple et lié au cheval, ne peut avoir l'indépendance des aides, condition sine qua non pour avoir une bonne main. Ce n'est qu'avec une bonne position et l'aisance à cheval, que le cavalier réussira à fixer sa main et à ne pas tirer.
Nous conseillons à tous ceux qui se préoccupent d'être bien à cheval et d'acquérir une bonne position; de faire suffisamment d'exercices gymnastiques. Ils donnent de la souplesse, de l'aisance et de la solidité à cheval. Plus la position du cavalier sera proche de la position idéale, mieux il réussira à ménager son cheval, même dans les exercices difficiles et ceci sans faire d'efforts, ni de mouvements apparents, présentant à l'observateur un ensemble cheval-cavalier bien lié et harmonieux.

LES AIDES
Une des questions qui me préoccupe le plus dans l'enseignement donné au cavalier est la totale décontraction des jambes.
Quant aux mains, le premier devoir d'un maître d'équitation est d'inculquer à l'élève que la bouche est sensible, que de tirer ou se pendre aux rênes ne sert à rien, sinon à fatiguer les bras du cavalier et à abrutir le cheval, le raidissant à tel point que, dans certains cas, il devient difficile de l'arrêter. Il est fréquent d'entendre dire qu'untel est un cavalier extraordinaire, parce qu'il a une très bonne main. Rarement on entend dire que tel autre est un cavalier splendide, parce qu'il sait très bien agir avec ses jambes. L'une et l'autre choses sont d'égale importance pour qui veut être appelé bon cavalier. Les jambes du cavalier doivent être liées au cheval, mais complètement décontractées et descendues, de manière que, chaque fois qu'elles ont à intervenir, elles le fassent d'une façon souple, pour que le cheval réponde avec souplesse, et non qu'elles le fassent d'une façon rigide et dure à laquelle le cheval répondrait invariablement avec rigidité et dureté, ou en repoussant les jambes du cavalier.
Revenir en haut Aller en bas
http://bullesdencre.forumgratuit.org/
 
Les oeuvres complètes de Nuno Oliveira
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le fond de l'humain est-il pourri ?
» nos bouquins
» Tuto : lustrage oeuvres mortes (cf. polish de la partie au dessus de l'eau)
» Quels glucides à faible IG privilégiez vous ?
» Charlot le vieux..31..bing!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde du Cheval. :: L'Univers Du Cheval :: Le club house :: Parlons chevaux-
Sauter vers: